Cinq etudes du materialisme historique by Etienne Balibar

By Etienne Balibar

Show description

Read Online or Download Cinq etudes du materialisme historique PDF

Similar history_1 books

U.S. Navy Floatplanes of World War II in Action

Prior to the appearance of radar and different digital units aboard warships, the roles of looking for the enemy and recognizing naval gunfire fell to the floatplane scouts. those small 1- and 2-seat catapult-launched airplane served aboard US army ships because the eyes of the fleet till mid-1949. so much battleships carried as much as four floatplanes; cruisers with plane hangars may accommodate as many as eight airplane; destroyers, while appropriate, have been restricted to simply 1 floatplane.

Additional info for Cinq etudes du materialisme historique

Sample text

Pour le principe de l’appropriation collective des moyens de production par la classe ouvrière, contre le rêve du retour à leur propriété individuelle, contre les utopies petites-bourgeoises de l’égalitarisme, de l’autogestion, de la fédération des petits producteurs autonomes (Congrès de Bruxelles, 1868, et de Bâle, 1869). T. 15 » 3. Contre l’indifférence (des proudhoniens notamment) aux luttes nationales, contre la résistance des ouvriers à se désolidariser de « leur » bourgeoisie et à lutter aux côtés des peuples qu’elle exploite (Marx se heurte en particulier, dans la question irlandaise, au chauvinisme qui pénètre profondément la classe ouvrière anglaise, et qu’entretient la présence en Angleterre même d’une masse de travailleurs irlandais émigrés, faisant pression sur le niveau des salaires).

Mais soyez sûr que nous aurons affaire à une nouvelle guerre de l’Esclavage dès qu’elle sera en minorité sur des questions qui soient pour elle d’importance vitale. » Bakounine et ses sectateurs, malgré les conséquences catastrophiques de leur intervention, considèrent la Commune comme une confirmation de l’anarchisme. Depuis 1868, ils avaient fondé l’Alliance internationale de la démocratie socialiste, qui se battait pour le « communisme anti-autoritaire », et développait au sein de l’Internationale une activité secrète de désagrégation.

Ce qui caractérisa la Commune, dans sa courbe ascendante, ce fut une politique non proudhonienne, une politique non blanquiste menée par des proudhoniens et des blanquistes. La Commune ne « se contenta pas de prendre telle quelle la machine de l’Etat et de la faire fonctionner pour son propre compte », mais entreprit aussitôt de la briser. Elle supprima d’emblée les instruments du pouvoir d’Etat bourgeois que sont l’armée permanente, la police permanente, et les remplaca par « le peuple en armes » (en majorité des ouvriers) que la guerre et la résistance à l’invasion avaient mobilisés.

Download PDF sample

Rated 4.19 of 5 – based on 43 votes